Se débancariser va devenir VITAL pour survivre au krach monétaire

Chère lectrice, cher lecteur,

Connaissez-vous la Banque des Règlements Internationaux (BRI) ?

Basée à Bâle, en Suisse, elle a été créée en 1930.

Et son actuel Président du conseil d’administration est un français : François Villeroy de Galhau (ex-Directeur général de BNP Paribas, ex-Gouverneur de la Banque de France).

Elle est détenue par 63 Banques centrales nationales qui, ensemble, représentent environ 95 % du PIB mondial.

C’est en quelque sorte la “super banque du monde”.

Pourtant…

Presque personne n’est au courant que cette institution existe.

En toute discrétion, elle supervise les Banques centrales et contrôle la stabilité du système monétaire et financier global.

Et elle pourrait bientôt avoir un impact supplémentaire majeur dans votre vie

 

Instaurer les Monnaies Numériques de Banques Centrales (MNBC) à l’échelle planétaire… avant 2030

Je vous ai déjà alerté sur l’arrivée prochaine des MNBC, ces cryptomonnaies contrôlées par les États, et qui seront émises directement par les Banques centrales.

Elles sont toutes en préparation : Euro numérique, Dollar numérique, Yuan numérique, Rouble numérique…

Et comme elles intègrent la technologie de la blockchain, elles vont avoir des fonctionnalités inédites pour mieux vous contrôler :

 

  • monnaie périssable

La Banque centrale pourrait mettre une date d’expiration automatique sur votre argent, au-delà de laquelle il sera périmé, donc inutilisable…

 

  • monnaie programmable

Le gouvernement pourrait décider en temps réel comment vous aurez le droit de dépenser vos jetons numériques, et quels sont les produits qui seraient rationnés, ou interdits à l’achat, en fonction du score de votre crédit social, de votre bilan carbone, ou de votre pass sanitaire…

 

  • monnaie plafonnée

La banque pourrait vous imposer un plafond d’épargne maximum, avec une taxation à 100 % au-delà d’un certain seuil…

 

Mais avant d’imposer ces MNBC à la population, il restait un problème de taille à résoudre : comment les relier toutes entre elles pour que vous ne puissiez pas vous échapper du système ?

C’est là qu’intervient le projet “mBridge” piloté par la BRI

 

mBridge : un pas de plus vers la fin de votre liberté financière

Avec ce projet, la BRI veut créer une infrastructure technique commune à toutes les Banques centrales pour améliorer le système de paiements transfrontaliers actuel.

Cette plateforme est conçue pour fonctionner avec les futures MNBC.

Et regardez qui collabore en ce moment pour sa mise en service :

  • l’Institut de monnaie numérique de la Banque populaire de Chine
  • la Banque centrale des Émirats arabes unis
  • la Banque centrale saoudienne
  • l’Autorité monétaire de Hong Kong
  • la Banque de Thaïlande

 

Mais il n’y a pas qu’eux…

On retrouve en plus 26 autres membres “observateurs” impliqués dans ce projet :

  • la Banque mondiale
  • le Fonds monétaire international (FMI)
  • la Réserve fédérale de New York (Fed)
  • la Réserve fédérale d’Australie
  • la Réserve fédérale sud-africaine
  • la Banque centrale européenne
  • la Banque centrale des Philippines
  • la Banque centrale de Bahreïn
  • la Banque centrale du Chili
  • la Banque centrale d’Égypte
  • la Banque centrale de Jordanie
  • la Banque centrale de Malaisie
  • la Banque centrale du Népal
  • la Banque centrale de Norvège
  • la Banque centrale de la République de Turquie
  • la Banque de France
  • la Banque d’Israël
  • la Banque d’Italie
  • la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures
  • la Banque d’Indonésie
  • la Banque de Corée
  • la Banque de Namibie
  • la Banque Magyar Nemzeti
  • la Banque nationale du Cambodge
  • la Banque nationale de Géorgie
  • la Banque nationale du Kazakhstan

 

Eh oui…

Vous comprenez maintenant que mBridge a une envergure mondiale et que, où que vous soyez, vous allez être concerné.

 

Concrètement, comment ça va marcher ?

Les équipes en charge du développement de mBridge ont développé une nouvelle blockchain nommée mBridge Ledger.

Elle est construite sur mesure par les Banques centrales et pour les Banques centrales.

Et pour faire simple, elle va permettre de connecter toutes les MNBC qui vont être lancées pour pouvoir faire des transactions croisées multi-MNBC, de façon instantanée.

Aujourd’hui, mBridge Ledger est déjà fonctionnel.

Et les Banques centrales commencent donc à tester des transactions en valeur réelle.

Ensuite, elles prévoient d’étendre leur réseau pour le raccorder à d’autres plateformes spécialisées, comme à la machine virtuelle Ethereum.

De son côté, le comité de pilotage de la BRI crée tout l’environnement juridique et légal pour définir une gouvernance adaptée à leurs besoins.

En clair, ils ne laissent rien au hasard.

Et quand ils vont sortir le projet au grand jour, ça va faire mal…

Car avec ces accords transfrontaliers qui rassemblent les différentes juridictions entre elles sur leur blockchain privée mBridge, chaque centime sera traçable en temps réel, à travers toute la planète.

Le réseau des MNBC interconnectées sur mBridge va donc former une toile financière mondiale dans laquelle votre argent sera pris au piège.

Les gouvernements et les Banques centrales auront un contrôle total sur la monnaie…

Et donc sur vos finances et sur votre vie privée.

Par exemple, si la Banque centrale européenne émet un euro numérique et le verse sur votre compte…

Elle pourra ensuite suivre tout son chemin à travers le système financier international.

Elle saura exactement où et quand vous l’avez dépensé… pour acheter quoi… qui a reçu votre virement… dans quelle devise…

Et les gouvernements pourront décider – si besoin – de bloquer une transaction qui ne leur plaît pas, n’importe où dans le monde, d’un simple clic.

Pour résumer, les MNBC sont notre plus grand cauchemar dans le futur.

C’est un outil d’asservissement des peuples au service d’une petite élite financière.

Et si vous n’avez pas encore mis en place des solutions de débancarisation, il ne vous reste que peu de temps pour vous y préparer.

Pour cela, des solutions alternatives existent sur des blockchains indépendantes du système bancaire.

Lesquelles ?

Bitcoin, Ethereum, bien sûr…

Mais aussi une petite crypto de nouvelle génération, encore inconnue du grand public, mais qui pourrait permettre d’échapper à tout contrôle, car elle est 100 % décentralisée.

Je vous la présente ICI.

Amicalement,

Marc Schneider

 

La Lettre Argo Éditions

Inscrivez-vous et recevez en cadeau le dossier « Acheter ma première action »

Recevez ma lettre gratuite

Politique de confidentialité
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fantoni
Fantoni
14 jours il y a

Bjr je viens de lire votre message je reste sans voix ils sont capable de tout malheureusement nous autres petits nous allons subir subir et encore subir leurs sarcasmes nous sommes pieds et mains liés.
Comment alors avec toutes leurs manigances et leurs pièges montés de toutes pièces on va pouvoir s’échapper du système.

Serge
Serge
14 jours il y a

Pour quelqu’un comme moi qui ai quasi 70 ans et ne comprenant hélas rien à la crypto, je me suis rabattu sur de l’or puis un compte en Suisse investi sur des actions us, pour le reste je suis investi sur un PEA et un CTO en France pour une part en stock picking sur le CAC40 et une autre part en ETF US et Inde
Ma question est quid des actions sur le CAC avec la MNBC ? Et par là même que penser de l’or et d’un compte en Suisse ?