Billet Dan Ferris du 27/06/2024

Chère lectrice, cher lecteur,

De façon régulière, les espoirs et les rêves envahissent le marché.

Ils représentaient 70 % de la valorisation boursière du S&P 500 en mars 2000, au sommet de l’ère Internet.

“Tout le monde” savait qu’Internet représentait l’avancée technologique la plus étonnante depuis l’imprimerie.

“Tout le monde” savait que cela rendrait beaucoup de gens riches, à condition de ne pas se tromper dans ses choix d’actions dans ce secteur…

Et aujourd’hui, le cycle se reproduit.

On peut considérer que les espoirs et les rêves représentent à nouveau environ 65 % du marché.

Mais cette fois-ci, ils concernent bien entendu l’ère de l’IA.

“Tout le monde” sait que l’IA est l’avancée technologique la plus importante depuis Internet.

“Tout le monde” sait que cela va rendre beaucoup de gens riches, à condition, encore et toujours… de ne pas vous tromper dans vos choix d’actions dans ce secteur !

 

L’IA a captivé l’imagination du monde…

Un récent article du Financial Times rendait compte de la performance du “AI Winners Basket” (le panier des actions gagnantes de l’IA) de Citigroup :

“En 2023, plus des trois quarts des entreprises du panier IA ont grimpé.”

C’est remarquable.

Pourtant, je tiens à vous mettre en garde contre les “modes” boursières irrationnelles.

En réalité, 99 % de tous ceux qui parlent d’IA ne savent pas dans quoi ils investissent.

Ils croient seulement qu’ils peuvent gagner de l’argent grâce à cela, parce qu’ils l’ont vu sur leur ordinateur, ou qu’ils l’ont entendu à la télévision.

Mais ils n’ont aucune idée de ce qu’ils possèdent vraiment.

Un article récent de CNN soulignait que la plupart des acheteurs de Nvidia ne savent même pas ce que fait l’entreprise !

Cela n’a pas empêché la capitalisation boursière de l’entreprise d’atteindre plus de 3’000 milliards de dollars.

Ce qui est supérieur à la capitalisation boursière totale de chacun des marchés boursiers français, allemand et britannique… Cela vous semble-t-il raisonnable ?…

Mais je ne dis pas non plus que Nvidia est une mauvaise entreprise.

C’était même une excellente idée de l’acheter… en 2016.

Et c’est d’ailleurs à ce moment-là que mon collègue Dave Lashmet l’a recommandé à ses lecteurs.

L’entreprise était alors évaluée à seulement 24 milliards de dollars.

C’est comme ça que vous pouvez gagner gros : en repérant les bonnes actions avant que la folie du marché ne s’en empare.

 

“S’il te plaît, mon Dieu, juste une bulle de plus…”

Voilà comment fonctionnent les espoirs et les rêves.

Les investisseurs ont la conviction que, même s’ils n’ont pas réussi à s’enrichir grâce aux trois dernières bulles épiques, l’émergence d’une autre nouvelle technologie géniale signifie qu’ils pourront le faire cette fois-ci.

C’est pourquoi, à l’heure actuelle, il est vain de vouloir arrêter le “battage médiatique” autour de l’IA.

Mais il faut savoir garder la tête froide quand le marché s’emballe avec excès.

Je pense donc qu’acheter de grandes entreprises quand elles sont au bon prix, puis les garder à long terme, reste la meilleure chose que la plupart des gens puissent faire avec leur capital (à l’exception notable de démarrer eux-mêmes une entreprise très prospère).

Il existe des dizaines de grandes entreprises en bourse.

Et beaucoup ne sont pas aussi valorisées en termes “d’espoirs et de rêves” que Nvidia.

Il peut donc être judicieux de les regarder de près pour trouver les futures gagnantes de l’ère de l’IA.

OpenAI (qui a lancé le célèbre ChatGPT) est très bien placée pour en faire partie.

Elle n’est même pas encore cotée en bourse, pourtant certains investisseurs ont trouvé un moyen d’investir dedans, avant son introduction sur le marché… et de viser un potentiel X100.

Découvrez leur stratégie en cliquant ICI.

Bon investissement,

Dan Ferris

Eagle Point, Oregon

 

La Lettre Argo Éditions

Inscrivez-vous et recevez en cadeau le dossier « Acheter ma première action »

Recevez ma lettre gratuite

Politique de confidentialité
5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires