Billet Dan Ferris du 13/01/2024

Chère lectrice, cher lecteur,

UN SEUL investissement que j’ai fait en 1994 a tout changé dans ma vie…

J’avais 27 ans.

Je travaillais comme courtier en bourse à plein temps. J’avais toutes les licences possibles – et plus tard, j’ai aussi obtenu le titre de gestionnaire financier agréé.

Grâce à un groupe important de clients bien établis, ma femme et moi vivions dans une grande maison à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Nous conduisions une Porsche et une Mercedes. La nuit, je rêvais de maisons plus grandes et de meilleures voitures.

Avec le recul, je pense que j’aurais pu mener une longue et brillante carrière d’agent de change.

Mais au lieu de cela, un investissement unique a transformé le cours de mon existence pour toujours

Mon partenaire commercial et moi-même avons payé 7 dollars pour acquérir les droits d’un nom de domaine : Wallstreet.com.

C’est tout.

Je n’ai pas acheté d’actions, d’obligations ou de biens immobiliers… J’ai simplement acheté les droits d’un nom de domaine, bien avant que la plupart des gens ne sachent ce qu’était un nom de domaine.

En 1999, alors que j’avais 31 ans, mon partenaire et moi avons revendu ce nom Wallstreet.com pour plus d’un million de dollars.

Nous avons donc enregistré des gains de 14’000’000 % en un peu plus de quatre ans

La vente a fait la une des journaux internationaux. Et comme je l’ai dit, ma vie a changé pour toujours. Mais comme vous le verrez dans ce billet d’aujourd’hui, ce n’est pas tant l’argent qui m’a changé…

C’est la façon dont j’ai envisagé les investissements à l’avenir.

 

Ce jour-là, en 1999, je suis sorti du “petit bain” dans lequel je barbotais…

C’était un monde de gains de 20 %, 40 %, voire 100 % sur le marché boursier.

Au lieu de cela, j’ai commencé à chercher beaucoup plus loin, ce que j’aime appeler des investissements “dans les profondeurs de l’océan”.

J’ai abandonné ma mallette et laissé expirer toutes mes licences de courtier. Je n’avais plus besoin de la bourse. Je recherchais des rendements plus importants…

10’000 %, voire 100’000 %, ou plus !

Ce genre de gains est rare.

Mais comme je vais vous le montrer aujourd’hui, quelques secrets essentiels entrent dans la composition de ces investissements.

Commençons…

 

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la plupart des agents de change locaux ne sont pas multimillionnaires ?

Ce n’est pas parce qu’ils sont stupides, ou qu’ils ne font pas de bons investissements.

Ils ne deviennent pas riches parce qu’ils doivent passer presque tout leur temps à s’occuper de leurs clients

Ils répondent aux appels téléphoniques et aux emails. Ils recherchent des signatures, ou traitent avec des comptables. En fait, ils sont tellement occupés qu’il ne leur reste plus assez de temps pour étudier les rapports trimestriels sur les bénéfices.

Ainsi, bien qu’ils soient qualifiés, la plupart des agents de change locaux se contentent de placer l’argent de leurs clients dans des fonds et des recommandations émanant des dirigeants d’entreprise.

Ce n’est pas grave : il y a même de fortes chances que vous gagniez de l’argent à long terme avec ça.

Et c’est ce que je faisais la plupart du temps.

 

Mais lorsque mon partenaire et moi avons vendu Wallstreet.com, j’ai réalisé deux choses…

Tout d’abord, la vente de noms de domaine comportait trois ingrédients cruciaux :

  • une barrière à l’entrée (peu de gens comprenaient les noms de domaine en 1994)
  • une technologie qui relie les gens (internet)
  • un nom rare et immédiatement reconnaissable (Wall Street)

 

Deuxièmement, lorsque j’ai acheté le nom Wallstreet.com en 1994, j’ai vu quelque chose dont la plupart des gens n’avaient encore absolument aucune idée…

Car la plupart des gens n’utilisaient pas encore Internet.

À l’époque, il n’existait qu’environ 10’000 sites web. Et le monde comptait moins de 0,0004 ordinateur avec un accès à internet par personne !

Mais dès que j’ai pris connaissance de cette nouvelle technologie, j’ai compris qu’elle allait absolument tout changer.

Je ne savais même pas par où commencer pour expliquer aux gens l’ampleur que cela allait prendre. J’imaginais tant de choses…

Pour moi, internet allait révolutionner notre façon de concevoir le courrier, les journaux, les téléphones, les films, les jeux, les achats, la politique, l’éducation… La liste était interminable !

Mais chaque fois que je commençais à parler aux gens de la façon dont internet allait changer nos vies, leurs yeux se voilaient. Ils s’attardaient sur des détails minuscules et insignifiants…

Ils me parlaient du “manque de débit en bauds” de leur modem… de leurs “basses vitesses de téléchargement”… ou qu’ils ne comprenaient pas ce que voulait dire “.com”

En d’autres termes, ils ont vu les arbres. Non, pas même les arbres… Ils ont vu les herbes entre les arbres. Ils ne voyaient pas la forêt.

Certains se doutaient peut-être que la forêt existait, puisqu’ils voyaient les arbres et les herbes, mais ils n’ont pas pris la peine de vouloir en savoir plus.

Et le fait est que, si ces personnes avaient pris une heure ou deux de leur temps pour approfondir leur connaissance de l’internet en 1994, elles auraient pu faire fortune comme moi.

Elles n’auraient peut-être pas acheté leur propre nom de domaine, mais elles auraient pu acheter des actions Microsoft, ou Cisco Systems, et réaliser des gains fantastiques avec le boom des actions internet !

Microsoft a grimpé de 1’800 % jusqu’en 2001… Et Cisco a grimpé de 6’000 %

Au lieu de cela, ces personnes sont restées sur la touche.

Elles ont regardé l’un des plus grands marchés haussiers de l’histoire passer en trombe sous leurs yeux… simplement parce qu’elles s’appuyaient sur des connaissances insuffisantes et dépassées…

 

Vous n’avez pas à être dans cette situation…

Vous devez comprendre aujourd’hui que ces opportunités sont rares, mais elles existent.

Et, plus important encore, elles se répètent à intervalles réguliers.

Grâce à la formule gagnante que je viens de vous donner, vous pouvez repérer les investissements qui offrent ces perspectives incroyables.

Rappelez-vous : il vous faut une barrière à l’entrée… plus une technologie qui relie les gens… plus une valeur rare et instantanément reconnaissable.

Alors, ça ne vous fait penser à rien ?

Ne voyez-vous pas en ce moment une opportunité gigantesque qui répond exactement à ces trois critères rares ?

Bien sûr : les cryptomonnaies.

Les noms de Bitcoin, ou d’Ethereum, sont aujourd’hui instantanément reconnaissables. Mais il existe beaucoup d’autres cryptos dans leur sillage, encore peu connues du grand public… et qui sont tout aussi prometteuses !

Leur technologie relie les gens à travers le monde entier en facilitant les transactions financières et les échanges commerciaux.

Et la barrière à l’entrée pour investir est encore présente, car tout le monde n’a pas de wallet crypto dans son smartphone…

Mais cela va changer très vite !

La barrière à l’entrée s’écroule sous vos yeux : cette semaine, la SEC vient d’approuver une dizaine d’ETF sur Bitcoin. Cela veut dire que la vague crypto va pouvoir déferler sur les investisseurs.

Des millions de gens qui ne pouvaient investir dans les cryptos avant cela vont maintenant pouvoir se jeter dans le “grand bain”.

Vous n’avez plus un instant à perdre pour faire comme eux et sauter dans ce marché avant l’explosion des cours.

Rappelez-vous de ce que j’ai pu faire avec l’achat d’un simple nom de domaine dans les années 90’, avant le boom d’internet.

Vous avez l’occasion aujourd’hui de faire des profits équivalents sur certaines petites cryptos, avant le boom des cryptomonnaies.

C’est pourquoi je vous recommande de lire au plus vite ce rapport confidentiel qui vous dévoile une pépite crypto à très haut potentiel

Bon investissement,

Dan Ferris

Eagle Point, Oregon

 

La Lettre Argo Éditions

Inscrivez-vous et recevez en cadeau le dossier « Acheter ma première action »

Recevez ma lettre gratuite

Politique de confidentialité
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
VAGANAY Jean-Paul
VAGANAY Jean-Paul
1 mois il y a

Bonjour, je suis encore loin d’être un expert pour juger, mais il me semble qu’A CHAQUE FOIS – sans fioritures – cette lettre contient des recommandations et des renseignements PRECIEUX. A nous d’exploiter. Je suis sûr que l’avenir nous le confirmera.
Jean-Paul.
Grand merci à vous Dan.